L'arrivée du chiot à la maison

Publié le par Edward


Brusquement projeté dans un univers inconnu, le chiot qui vient de quitter sa mère a peur. Il la recherche et gémit. Il faut alors le mettre en confiance pour qu’il s’acclimate facilement à son nouveau foyer et qu’il s’attache à son nouveau maître.



Les préparatifs

Avant l’arrivée du chiot, il faut choisir et préparer un endroit qui lui sera réservé : son «petit chez lui ». De préférence, dans une pièce bien aérée, à l’abri des courants d’air et facile à nettoyer. La cuisine est par exemple un endroit approprié. On installera à l’endroit choisi un panier ou une corbeille garnie d’un couchage facile à laver (de vieux draps par exemple). Toute la famille va être très heureuse d’accueillir le chiot. Mais attention, ce dernier aura besoin de calme et de sommeil. Ménagez-lui des moments de tranquillité.


L’arrivée à la maison

La première chose à faire est de lui parler, de le caresser et de lui montrer sa nouvelle demeure. Montrez-lui aussi sa corbeille en allant tout simplement l’y installer quand il a envie de se reposer. Et mettez à cet endroit un ou deux jouets qu’il sera heureux de retrouver.


La première nuit

Le chiot doit s’habituer à dormir seul. S’il gémit la première nuit, allez le voir un court instant pour le rassurer, mais ne le prenez pas avec vous dans votre chambre car il voudra y retourner toutes les autres nuits. Un truc pour le rassurer : placez une bouillotte tiède enveloppée dans un linge pour lui rappeler la chaleur du ventre de sa mère.


La propreté

Il faut mettre à la disposition du chiot un coin toilette facilement accessible pour lui et facile à nettoyer. Vous pouvez par exemple l’habituer au début à faire sur un journal ou une serpillière. Et, lorsqu’il aura grandi – vers 4 mois – vous déplacerez son coin toilette dehors pour qu’il apprenne à faire à l’extérieur. Et surtout, n’oubliez pas de le féliciter quand il fait ses besoins au bon endroit. Comme un chiot a toujours envie de faire plaisir à son maître, il associera son bon comportement au fait que cela vous fait plaisir et le tour sera joué !


Les repas

Pour ses premiers repas, servez-lui le même aliment que celui qu’il avait chez la personne où vous l’avez pris. Comme cela il sera moins perdu ! Si ensuite vous voulez changer son alimentation, vous devez le faire progressivement avec une transition alimentaire sur une semaine environ. Sinon, vous aurez presque automatiquement la survenue d’une diarrhée.

-> Comment faire cette transition en pratique ? :

- les 3 premiers jours, faites sa ration quotidienne en mélangeant ¾ de l’ancien aliment avec ¼ du nouveau.

- puis pendant 3 jours suivants, faites sa ration quotidienne avec moitié d’ancien aliment et moitié du nouveau.

- et enfin, pendant les 2 jours suivants, faites sa ration quotidienne avec ¼ de l’ancien aliment et ¾ du nouveau.

Et après, donnez lui uniquement le nouvel aliment. Grâce à ce changement progressif d’alimentation, vous ne devriez pas avoir de problèmes digestifs (diarrhées, vomissements). Un dernier conseil : votre chiot doit être nourri avec régularité, aux mêmes heures tous les jours.


Combien de repas donner à un chiot ? :

- au début, donnez-lui sa ration de la journée en 3 ou 4 repas.

- vers l’âge de 6 mois, passez à 2 repas par jour.

- à l’âge d’un an vous pourrez ne lui donner qu’un repas par jour si cela vous arrange. Sinon, laissez-le à 2 repas par jour.


Bien entendu, ces recommandations sont à adapter en fonction des besoins du chiot. Et n'oubliez pas que votre vétérinaire pourra vous conseiller utilement. Non sans oublier les
vaccinations à faire.

Publié dans Vie pratique

Commenter cet article