La sexualité de la chienne

Publié le par Edward


Les chaleurs

Les premières chaleurs (aussi appelées «chasses ») apparaissent entre l’âge de 6 et 10 mois en moyenne, mais cela peut varier grandement d’une chienne à une autre et d’une race à une autre. Quels sont les signes visibles des chaleurs ? Tout d’abord, la vulve augmente de volume et des pertes sanguines sont observées au bord des lèvres vulvaires. La chienne attire les mâles, mais les refuse. Environ 8 jours plus tard, les pertes sanguines diminuent et la chienne accepte la saillie du mâle. Enfin, suite à un accouplement ou non, la vulve reprend une taille normale en 6 jours environ et la femelle refuse à nouveau les saillies. Tout ce cycle, d’une vingtaine de jours, est dénommé «chaleurs ». Les chiennes présentent généralement des chaleurs deux fois par an et l’espace entre les chaleurs est de 5 à 6 mois environ. Mais attention car cela peut varier d’un individu à un autre.

A quel moment faire saillir une chienne ?

Si vous souhaitez faire reproduire votre chienne, attendez déjà de préférence qu’elle soit adulte et qu’elle ait atteint ses 2 ans. Ensuite, comment savoir quel est le meilleur moment ? Une chienne n’est fécondable que pendant une courte période des chaleurs que l’on appelle la période d’ovulation et qui se situe au moment où la chienne accepte les saillies. Généralement, c’est entre le 9ème et 14ème jour des chaleurs que la plupart des chiennes ont le plus de chances d’être fécondées. Si toutefois votre chienne n’arrive pas à devenir gestante, consultez un vétérinaire qui pourra procéder à différents examens (frottis vaginaux, dosages hormonaux) pour en identifier la cause et y remédier.


La gestation

Si la chienne est fécondée, la gestation (grossesse) dure en moyenne entre 58 à 63 jours. La croissance des foetus s’effectue surtout après le 40-45ème jour de gestation et entraîne une augmentation d’appétit chez la chienne. C’est donc seulement à partir de ce moment là qu’il faudra plus nourrir la future mère, en augmentant la ration progressivement jusqu’à atteindre une fois et demi ce qu’elle mangeait avant d’être saillie.


La mise bas

Avant la mise bas (accouchement), la chienne est inquiète, nerveuse et cherche un coin tranquille. Les chiots vont naître les uns après les autres, avec un intervalle d’environ 20 minutes entre chaque. S’il s’écoule plus d’une heure entre chaque chiot, cela peut résulter de complications. Il faudra alors prévenir un vétérinaire.


L’allaitement

Il va durer environ 7 semaines et la chienne devra manger beaucoup pour produire tout le lait nécessaire pour nourrir ses chiots. Ainsi, la ration quotidienne de la mère pourra être multipliée par 2 ou 3 par rapport à d’habitude, selon l’importance de la portée. La nourriture devra être appétissante, riche et énergétique, et elle sera distribuée en au moins 3 ou 4 repas par jour.


La contraception

Si vous ne voulez pas que votre chienne ait des petits, vous pourrez utiliser des moyens contraceptifs temporaires (pilules, piqûres) ou définitifs (chirurgie pour enlever les ovaires). Votre vétérinaire vous conseillera utilement dans les deux cas.

Publié dans Sexualité

Commenter cet article